2014 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 3 100 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 52 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Butternut squash and red lentils / Courge butternut et lentilles corails

Version française plus bas

Fall is almost here! I start seeing lots of squash in the market and the nice butternut I got this morning called for vegi main dish with red lentils!

butternut and red lentils

 

Ingredients: 

150g red lentils
1 butternut squash (800g to 1,2kg)
nutmeg
cinnamon
2 cloves
1 laurel leaf
safran
100ml soja cream
olive oil

How to:

Cook the red lentils in a sauce pan with water and a pinch of salt for about 10mn. Drain once cooked.

In the meantime, peel the squash, cut in two and remove the seeds.

Cut in medium cubes.

In a large pan, heat 1tblsp olive oil with the laurel leaf. Once the pan is hot, add the cubes of squash and 150ml water. Spice it up with a pinch of nutmeg, a pinch of cinnamon, some salt and pepper. Add the cloves. Cover and cook on medium heat for about 20 to 30mn.

Once it’s cooked, add the cooked lentils, the safran and the soja cream. Stir and cook for another 5mn. Adjust seasoning if needed.

Enjoy!

 

*****

Ingrédients: 

150g de lentilles corail
1 courge butternut (800g à 1,2kg)
noix de muscade
cannelle
2 clous de girofle
1 feuille de laurier
safran
crème de soja
huile d’olive

Recette: 

Cuire les lentilles corail dans une casserole (couvertes d’eau) pendant à peu près 10mn. Egoutter une fois cuite.

Eplucher la courge, la couper en deux et la vider de ses graines.

Couper un cubes de tailles moyennes.

Faire chauffer une grande sauteuse avec 1cs d’huile d’olive et la feuille de laurier. Une fois la sauteuse bien chaude, ajouter les cubes de courges. Assaisonner avec une pincée de cannelle, une pincée de noix de muscade fraichement moulue, 2 clous de girofle, du sel et du poivre.

Ajouter 150ml d’eau et couvrir. Cuire pendant 20 à 30mn jusqu’à ce que la courge soit tendre.

Ajouter ensuite les lentilles cuites, une dose de safran, la crème de soja. Bien remuer et cuire 5mn. Ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

Bon appétit!

Celery leaves tart / Tarte aux fanes de celeris

Version française plus bas

Usually I throw all the leaves of the vegetables such as carrots, radish, celery… because I didn’t even think it was possible to enjoy eating them. They are apparently full of vitamins and you get an extra meal for cheap!

So for the first time, I decided to try with celery as the leaves were so pretty when I bought them🙂

Before I start, note that it is pretty easy to keep the leaves fresh for few days: wash them and keep them in an air tight box with absorbent paper.

This recipe here inspired me for the following…

Tarte aux fanes de celeri

 

Ingredients for the dough:

300/350g of flour
100ml olive oil
100ml of water
1 pinch of salt
1 pich of grated nutmeg

Ingredients for the topping: 

celery leaves
150ml soja cream
1 tblsp pesto
pine nuts
parmesan

How to:

Preheat the oven on 180°C.

Start the pie crust in the Kitchenaid, mix the flour with the salt and the nutmeg. Add the olive oil slowly.  Always while mixing, add the water slowly until a dough is formed. You may want to add more or less water or flour… there’s no right or wrong quantity, only the consistency matters.

Roll it in a thin layer where you will now put your leaves. Don’t be afraid to put a lot, it will reduce so much in the oven.

Mix the cream and the pesto in a bowl. Pour this over the leaves. Sprinkle some pine nuts and grate fresh parmesan on top.

Bake in the oven for 20mn and enjoy straight from the oven with a side salad or cold for a pic nic.

*****

Je jette généralement toutes mes fanes à la poubelle mais cette recette montre que l’on peut tout réutiliser et ainsi réduire le gaspillage alimentaire.

Cette recette m’a été inspirée par le blog de Clea.

Ingrédients pour la pâte: 

300/350g de farine
100ml d’huile d’olive
100ml d’eau
1 pincée de sel
1 pincée de noix de muscade

Ingrédients pour la garniture: 

fanes de celeri (ou de carottes ou un mélange)
150ml de crème de soja
1 cs de pesto
pignons de pin
parmesan frais

Recette:

Préchauffer le four à 180°C.

Démarrer la pâte au Kitchenaid en mélangeant la farine, le sel et la noix de muscade. Rajouter l’huile d’olive doucement. En continuant de mixer, ajouter peu à peu l’eau. Ajuster la quantité d’eau en fonction de la consistance de la pâte. Rajouter de la farine si la pâte est trop liquide et de l’eau si elle est trop collante.

Etaler la pâte très finement et mettre les fanes directement dessus.

Mélanger la crème de soja et le pesto dans un bol puis verser sur les fanes. Parsemer de quelques pignons de pin et raper du parmesan frais dessus.

Cuire au four 20mn et manger chaud à la sortie du four accompagné du salade ou froid pour un pic nic.

Bon appétit!

Lamb gravy / Jus d’agneau

I published this easy lamb recipe from Jamie Olivier last year but last time I realized that there was really something missing to this dish: a gravy!
After trying few things, this is the one I selected.

lamb gravy

Ingredients:

trimmings of lamb (to ask your butcher when buying your lamb piece, you shouldn’t even have to pay for that)
1 or 2 carrots
1 onion
olive oil
thym (fresh if possible)
2 laurel leaves
2 garlic cloves
rosemary (fresh if possible)
salt
pepper

How to: 

In a cast iron casserole dish, heat the olive oil.

Slice roughly the onion and the carrots. Brown them in the oil for 5 to 10mn. Add the trimmings until they take a golden color. Add some oil if needed. Add salt and pepper.  Cook for 15mn. Add the thym, the rosemary, the laurel and the garlic (which we keep as a whole). Add some boiling water until it covers all the ingredients.

Cook for 45mn.

By this time, the gravy should have nicely reduced. Pour the whole thing through a colander to recuperate the juice only. In order to have a really fine gravy, I filter it a second time through a clean cloth.

If you want your gravy to be less oily, you can wait for it to be cold and remove the fat which will be on the top.

On the other side, if you want it to be more rich, you can reheat it with a little piece of butter.

**********************

L’année dernière j’ai publié cette recette de Gigot d’agneau de Jamie Oliver que j’adore toujours mais j’ai réalisé qu’il manquait un jus pour servir la viande.

Ingrédients:

parures d’agneau (à demander à votre boucher, vous ne devriez même pas payer pour ses parures si vous achetez votre gigot en même temps)
1 ou 2 carottes
1 oignon
huile d’olive
thym (frais, si possible)
2 feuilles de laurier
2 gousses d’ail
romarin (frais si possible)
sel
poivre

Recette: 

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une cocotte en fonte.

Emincer grossièrement l’oignon et les carottes. Faire revenir dans la cocotte pendant 5 à 10mn. Ajouter les parures préalablement salées et poivrées et les faire dorer pendant 15mn.  rajouter de l’huile d’olive si nécessaire. Après 15mn, ajouter le romarin, le thym, le laurier et l’ail en chemise. Ajouter de l’eau bouillante à hauteur.

Cuire 45mn.

Le jus devra avoir bien réduit après ce temps. Le filtrer une première fois dans une passoire puis une seconde fois dans un linge propre pour avoir le moins de réduit possible.

Il est possible de rendre le jus moins gras en le refroidissant complètement. En effet, il va se solidifier et il sera alors facile d’enlever la couche supérieure de gras.

A l’opposé, pour le rendre plus riche, il est aussi possible de monter le jus au beurre dans une casserole en rajoutant quelques dés de beurre.

Bon appétit!!

Sweet potatoes wedges / Potatoes de patates douces

It is difficult to have an easiest and quickest side dish than this one! I was a bit lazy this afternoon to cook a healthy side to my meat. Of course it is possible to do the same with regular potatoes but sweet potatoes have a much lower GI and bring a sweetness which is pretty good.

sweet potatoes wedges

Ingredients for 1 person: 

1 sweet potato
1 tblsp olive oil
1 tsp provencal herb
1/4 tsp salt

How to: 

Preheat the oven on 200°C.
Cut your sweet potato in wedges. As this was my first time, I found this graph useful:

b1V2w

How to cut the potato depends on the size of it as you see on the graph. In a bowl, mix the olive oil with the herbs and the salt.

Put a parchment paper on your oven tray (only to avoid washing it after) and put your wedges on it. Pour the scented oil on it and mix with your hands (I found this much easier this way to really cover all parts with oil).

Place the wedges on one of their side, they shouldn’t be on top of each other.

Place in the oven for 15mn then turn them on the other side and cook for another 15mn.

Be careful and watch them towards the end as they might burn.

This way the potato is really crunchy on the outside and soft in the inside. I loved it!!

Enjoy and don’t hesitate to try other spices to mix in the oil.

*************

Cette après midi, j’étais un peu fainéante de cuisiner un accompagnement avec ma viande. En fait, il est difficile de faire plus simple et plus rapide que ces potatoes! Je crois que je vais devenir addict! Il est bien sur possible de faire la même chose avec des pommes de terre mais la patate douce a un IG bien plus bas et apporte une douceur très agréable.

Ingrédients pour une personne: 

1 patate douce
1 cs d’huile d’olive
1 cc d’herbes de Provence
1/4 cc de sel fin

Recette: 

Préchauffer le four à 200°C.

Couper la patate douce en potatoes. Etant donné que c’était ma première fois, j’ai trouvé ce diagramme utile:

b1V2w

La technique de coupe dépend de la taille de la patate.

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive avec les herbes de Provence et le sel.

Sur une feuille de papier sulfurisé, bien mélanger l’huile d’olive aux potatoes avec les mains (je trouve que c’est plus simple avec les mains pour appliquer l’huile sur toutes les faces) puis étaler les potatoes sur une face.

Cuire 15mn puis retourner les potatoes sur l’autre face. Remettre à cuire 15mn. Attention vers la fin de la cuisson, les sortir du four avant que les côtés ne brulent.

Vos potatoes seront bien croustillantes à l’extérieur et super moelleuse à l’intérieur.

Bon appétit!!

Valentine’s cake / Gâteau marbré nouvelle version

I love this cake which was a staple in my mum’s kitchen when I was a kid. After seeing this technique on Pinterest, I decided to give it a twist for Valentine’s day. So here it is!

valentine cake


Ingredients: 

250g butter
2 pinches of salt
250g sugar
2 vanilla sugar packs
4 eggs
500g flour
1 pack baking powder
10cl milk
225g dark chocolate

How to: 

Preheat the oven on 180°C.

Mix the butter, the sugar, the salt, the egg yolks (keep the whites apart) until smooth.
Add the milk and the flour slowly.

Melt the chocolate “au bain marie”

Whisk the egg whites until fluffy and incorporate delicately to the batch.

Separate the dough in two equal parts and add the melted chocolate to one of them. Keep the other one plain.

Pour the chocolate batter in a cake mold (I use silicon, if you don’t, make sure you grease it first) and bake in the oven for almost an hour (from 45mn, you will have to try and see if the cake is ready and not burning). Towards the end of the time, you can cover the top of the cake with foil (be careful not to open the oven at the beginning of the baking otherwise the cake won’t rise).

Once the chocolate cake is done, let it cool. Then cut it in rather thick slices (2cm), with a heart shape cookie cutter, get a heart of each slice.

In the mold, pour 1/3 of the plain dough, place all the chocolate hearts gently in a row. Pour the rest of the plain dough and cook for 45mn to an hour (again, think of checking for the cake not too burn on the top by adding foil 15mn before the end.)

Enjoy your slices of love with your valentine🙂

*************

Cette recette était un basique de la cuisine de ma maman quand j’étais petite. Depuis que j’ai vu cette technique sur Pinterest, j’ai décidé de donner un petit brin de fantaisie à ce cake pour la St-Valentin.

Ingrédients: 

250g de beurre
2 pincées de sel
250g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
4 oeufs
500g de farine
1 sachet de levure chimique
10cl de lait
225g de chocolat noir

Recette:

Préchauffer le four à 180°C.

Mixer le beurre, les sucres, le sel et les jaunes d’oeufs (conserver les blancs à part) jusqu’à obtenir une mousse onctueuse.
Ajouter le lait et la farine petit à petit tout en continuant à mixer.

Faire fondre le chocolat au bain marie pendant ce temps.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.

Séparer la pâte en deux parts égales et ajouter le chocolat fondu à l’une des moitiés.

Verser la pâte chocolatée dans un moule à cake (en silicone pour moi mais sinon, penser à beurrer le moule). Cuire pendant 45mn à 1h. Vérifier la cuisson pour ne pas que le dessus du cake ne cuise trop, éventuellement mettre une feuille d’aluminium sur le dessus après 40/45mn de cuisson. Attention à ne pas ouvrir la porte du four trop tôt sinon le cake ne va pas monter.

Une fois que le gâteau au chocolat est terminé, laisser le refroidir. Couper en tranche de 2cm d’épaisseur et à l’aide d’un emporte pièce couper des petits coeurs dans chaque tranche.

Dans le moule à cake, verser 1/3 de la pâte blanche, y déposer les coeurs chocolatés au centre. Recouvrir du reste de la pâte blanche.

Cuire au four 45mn à 1h.

Bon appétit en amoureux!

Vegetables delight / Amuse bouche à la “crème” d’artichaut

I created this recipe after different influences of things I saw here and there. In the end I’m pretty happy with the end result which gives you a fresh and healthy amuse bouche for your cocktail hour. It takes a little time to make so you’ll have to plan ahead of time.

fresh artichoke amuse bouche


Ingredients for the dough:

200g flour
salt
125g butter
1 egg

Ingredients for the topping:

120g marinated artichoke
1 garlic clove
1 tblsp greek yogurt
1 red pepper
1 yellow pepper
2 carrots
alfafa

How to:

Mix in your kitchenaid the flour with a pinch of salt. Add the butter cut in small cubes. Mix until the butter is really integrated to the flour. Add the egg and mix until the dough is formed. You can prepare this dough ahead of time and keep it in the fridge.

When you are ready to bake, roll the dough, 1cm thickness is good. Cut 6cm circles and place them in a silicon mold for tartlets. Place parchment paper on the dough and put some weight (lentils for example).  Cook in the oven at 180°C for 10mn. Remove the weight and put back in the oven for 5 to 10mn. Keep in aside to cool.

In the meantime, mix the artichokes with 4 tblsp of their oil, add the yogurt and some garlic to taste (usually I put half of the clove).

Cut the peppers and the carrots in very small sticks. I prefer to peel the peppers before cutting them but it’s up to you!

Put 1tsp for “cream” in each tartlet, add two sticks of each pepper, 2 sticks of carrots and top up with some alfafa.

You will have some leftover of the cream, I usually put it in a bowl and use it as dip for vegetables.

Enjoy!

*****

Ingrédients pour la pâte:

200g de farine
125g de beurre
1 oeuf

Ingrédients pour la garniture:

120g d’artichauts marinés
1 gousse d’ail
1 cs de yaourt à la grecque
1 poivron rouge
1 poivron jaune
2 carottes
alfafa germé

Recette:

Mixer la farine avec une pincée de sel. Ajouter le beurre coupé en dés. Mixer jusqu’à ce que la pâte devienne sablée. Ajouter l’oeuf et mixer jusqu’à ce qu’une boule se forme. Il est possible de préparer la pâte à l’avance et la garder au frigo.

Etaler la pâte sur 1cm d’épaisseur. Couper des cercles de 6cm de diamètre environ avec un emporte pièce. Foncer des moules à tartelettes et chemiser de papier sulfurisé. Mettre un poids sur la pâte (des légumes secs font l’affaire) et cuire à blanc 10mn à 180°C. Puis remettre à cuire encore 5 à 10m. Mettre de côté à refroidir.

Pendant ce temps, mixer les artichauts égouttés avec 4 cs de leur huile, ajouter le yaourt et un peu d’ail (généralement 1/2 gousse).

Couper les poivrons et les carottes en petits bâtonnets. Je préfère peler les poivrons avant de les couper.

Mettre 1cc de “crème” dans chaque tartelette et ajouter 2 bâtonnets de chaque poivron et 2 bâtonnets de carotte. Ajouter de l’alfafa. 

Avec le reste de crème d’artichaut, je l’utilise pour faire des dips de légumes.

Bon appétit!

Tips and tricks for traditional Christmas cookies / astuces avant de commencer les petits gâteaux de Noël

Version française plus bas-

Today, I will give you few tips to prepare your cooking marathon for bredele (aka christmas cookies or bredle, bredala… depending on where you come from). You will also find useful tips for cooking them. I will usually not repeat these tips in the recipes themselves so make sure you read this post before you start cooking.

As usual with my posts, I will keep improving them further to your comments or FAQ. If you don’t find an answer in this post or if you have a doubt while cooking one of my recipe, don’t hesitate to leave a comment, I will reply to all of your questions.

The tradition is to start baking bredele on the first Sunday of advent and then keep baking every Sunday until Christmas. That is the theory…in practice, I get ready for this once-a-year marathon already in november. I then start baking on the first weekend of the advent and don’t really stop for the whole month until few days before Christmas. Sundays seem to just not be enough for me!! What about you, how do you prepare for your Christmas cooking sessions?

I am usually baking LOADS and making little bags to gift at Christmas to my friends and family. Usually in my recipes you will find an indication of how many cookies you will get with one batch.

tips and tricks for christmas cookies aka bredle

WHEN YOU START PLANNING

Below is a list of useful things to know before starting to bake your cookies. My first advice is: plan ahead!

– Make a list of all the recipes you want to make during the month. I take my inspiration from the Internet, books, friends’ recipes and of course my mum who started all that! Make sure you come back to check all the recipes I tried over the years which got short listed…

– Once you know which recipes you want to make, prepare your shopping list so you don’t have to run to the grocery shop because you didn’t realize you needed that much butter! List all the ingredients needed (you will notice that there are 90% of basics which are common to many recipes: flour, sugar, butter, eggs, almonds, hazelnuts…). Beside avoiding many trips to the mall this will also allow you to eventually buy in bulk and get better prices. If you are cooking on a budget as I am (who isn’t?), make sure you compare prices in few shops before buying 5kg of almonds at double the price you could have gotten next door (or on the Internet?). Once your pantry is ready, you will always have the ingredients handy whenever you decide to start baking, which in turn will save you way more time than you spent making this list.

– Few days/weeks before: start shopping for material. Not much is needed to start, however you will quickly see that by acquiring few small tools, you can make your life easier. Each year I am buying new things so don’t be afraid if you don’t have all of the bellow listed items; when I baked my first cookies, I had no specific material and the cookies were good nonetheless. I think the following are useful (beside the basics like an oven, a hand mixer, a rolling pin, bowls, whisk spoons, a scale…):

* A kitchenaid. I own one only since this year and always managed without. Obviously it makes your life easier and cuts your cooking time (while the machine is kneeling your dough you can wash your dishes!)

* Few silpat mats (silicon). Even though it is a little bit expensive to buy, you have to think that you will never have to buy wax paper for cooking anymore. I feel the cookies are cooking more evenly with them and of course it is non stick. Why I advise to get more than one: while your first batch is in the oven, you can work on the next one by already lying down the raw cookies on the second silpat. This way you are not in such a hurry to remove the baked ones from their silpat. It will result in less stress and better cookies. If you don’t use any, you may want to adjust the cooking time from my recipes as I found it cooks differently.

* Wooden pieces to measure thickness of dough when rolling. I started using these only two years ago but it is probably the cheapest and most efficient tool you could get. In this list if you should only get one thing, it would be this. I have 4 sizes: 1, 3, 5 and 10mm. What it is exactly: pieces of wood (like rulers) with specific thickness each ; they come in twin sets. How to use them: place your dough between two pieces of wood of similar thickness and start rolling. At some point your rolling pin will touch the pieces of wood and therefore you cannot make your dough thiner than that. It assures you get the same thickness for all your cookies and therefore you will be able to cook them evenly. I bought mine in Switzerland but I assume they would be pretty easy to DIY if you are good with crafts. I also found these on the internet which will do the same job:

* Cookie cutters. These are fun to shop for. Of course the theme here is Christmas so everything X-mas-y will do: trees, bells, angels, moons, stars, hearts, snow flakes… I have a very large collection and it keeps increasing each year. You can get them on the Internet pretty easily, the Christmas markets are a good way of sourcing them as well. I prefer the stainless steel ones and I prefer the small ones (approx 4cm diameter), but this will be up to you. Think of adjusting cooking time if your cookie cutter is bigger than mine (sizes are usually indicated in the recipes).

* Tin boxes, for storage. Very important, see note below.

* Transparent bags for gifting. You will not need this if you are only offering your cookies for tea time at home. If you do like me and decide to gift them for X-mas, it is nice to get some (like, 100 of them… this is how I find them cheaper). Get also some nice ribbons to close the bags, cards (I usually use free printable cards I get online) to wish merry x-mas and say the cookies are homemade (yes, otherwise people will not believe you!)

WHEN YOU START BAKING

– Day 1: start by making all the doughs that need to be kept in the fridge for a few hours, they can all be kept in the fridge for few days so don’t be afraid of making the doughs even if you know you won’t be baking them all the day after. This way you know that whenever during the week you have some time to bake, your dough will already be ready. The process of making these doughs is pretty similar each time so you will be quick in doing this. What takes the biggest amount of time is shaping the cookies and baking them. Not having to do the doughs and the shaping on the same day is already a relief.

– When rolling your dough, never use the whole batch at once, it will be too tricky to get the proper thickness. Separate the dough in 2 or 4.

– Roll your dough between two wax papers. This will avoid the dough to stick to your rolling pin but it will also avoid adding flour to the recipe (which is usually used for spreading dough easily). The flour would alter the taste and texture of your dough.

– When using the cookie cutters, once you are done cutting all the pieces in one batch, re-use the dough by kneeling it and rolling again until you don’t have anymore dough to use.

– Once your cookies are cut and laid on your silpat or cooking sheet, put the tray in the fridge or freezer for 10mn. This way your cookies will keep their shape in the oven. Of course you could also decide to deep freeze them and store them in a ziploc bag once frozen. When you want some cookies, take them out of the freezer and let them come back to room temperature before baking them in the oven.

– Store each cookies in tin boxes, sorted by types of cookies. Never mix two types in a same box. The humidity level in each bredele is different and some would get soft while others would get very hard. If you store the cookies in tins by type, believe me that you can keep them for a long time (up to 2 months).

– Always write down your own adjustments to the recipes right after making them, you think you will remember next time but believe me, you won’t. So write down the cooking time/temperature suitable for your oven, your preferred cookie thickness, how many you managed to get out of one batch (it varies with the diameter of your cooking cutter mainly)… All what seems useful and that you would do differently next time…

– You shouldn’t throw the egg whites or yolks that will be left from some recipe as it will be useful for another recipe that will require more egg whites or yolks than whole eggs. You can store the whites for few days in the fridge in an air tight box or even freeze them. They stay good. As for the yolks, I usually don’t keep them for more than a day in the fridge, in an air tight box.

That’s all for now… I will very soon post the first recipes. Then it will be time for me to start baking and trying out new things… See you next year for the new ones! Leave your feedback once you have tried a recipe, it is always useful for me as well as for the other cooks reading my blog.

To be published next…

Chocolate and orange blossom spiral cookies
Butter christmas cookies / Butterbredele
Hazelnut christmas cookies

****************************************

Aujourd’hui, un billet sur le thème de Noël…

Bredele, bredla, bredle ou bredala selon de quel coin d’Alsace vous venez, ou plus simplement petits gâteaux de Noël pour les autres… durant les prochaines semaines, je vais vous poster toutes mes recettes. Mais avant cela, je voulais vous faire part de quelques conseils. D’une part des conseils de préparation avant de commencer a cuisiner et puis dans un second temps des conseils pour la préparation des gâteaux eux mêmes (ces derniers conseils ne seront pas nécessairement répétés dans chaque recette, je vous conseil donc de lire ce billet avant).

Comme dans chacun de mes articles, je continuerai à agrémenter celui-ci selon vos commentaires ou les questions que vous me poserez. Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions dans cet article, n’hésitez pas à me contacter, je répondrai à toutes vos questions.

La tradition veut que nous commencions à cuisiner les bredle le premier dimanche de l’Avent, puis de continuer tous les dimanches jusqu’à Noël. Ça, c’est la théorie… En pratique, je me prépare déjà en novembre pour ce marathon, commence à cuisine le premier dimanche de l’Avent et puis je n’arrête pas vraiment pendant tout le mois de décembre… Les dimanches ne semblent apparemment pas suffisant pour moi!!! Et vous, quand commencez-vous vos petits gâteaux de Noël?

Je cuisine généralement une GRANDE quantité de gâteaux puis les offrent dans de petits sachets à mes amis et ma famille. Dans mes recettes vous trouverez généralement une indication sur le nombre de gâteaux que vous obtiendrez.

POUR COMMENCER

Ci-dessous vous trouverez une liste de choses utiles à connaître avant de commencer à préparer vos bredele.

– Préparez une liste de toutes les recettes que vous souhaitez préparer. Je m’inspire d’Internet, de livres de recettes (spécialisés sur les bredala ou non), de recettes de mes amis et bien sur de ma mère qui est celle qui a commencé tout ça! Revenez vite pour voir les premières recettes que j’ai sélectionnées pour vous après en avoir essayées de multiples au fil des années.

– Une fois que vous avez toutes vos recettes, préparez une liste de tous les ingrédients dont vous aurez besoin pour ne pas avoir à courir au supermarché parce que vous réalisez trop tard qu’il vous fallait autant de beurre! Vous remarquerez qu’il y a des ingrédients commun à 90% des recettes: farine, sucre, beurre, œufs, amandes, noisettes… En plus de vous éviter de nombreux trajets au supermarchés, vous allez pouvoir faire des économies en achetant éventuellement en grosses quantités. Si vous essayez de tenir votre budget comme moi (qui n’essaye pas?), essayez de comparer les prix des différentes enseignes avant d’acheter vos 5kg d’amandes le double du prix que vous auriez pu avoir ailleurs (ou sur internet?). Une fois vos courses terminées, vous aurez tous les ingrédients sous la main pour commencer vos recettes à n’importe quel moment de la semaine. Ceci vous fera gagner plus de temps qu’il ne vous en aura fallu pour préparer votre liste!

– Quelques jours/semaines avant: commencer à acheter le matériel nécessaire. Pour commencer, vous n’aurez pas besoin de grand chose mais vous vous rendrez vite compte qu’en investissant un minimum dans quelques outils et accessoires, vous allez vous rendre la vie plus facile. J’achète de nouvelles choses tous les ans, ne vous effrayez donc pas à la lecture de la liste ci-dessous ; lorsque j’ai cuisiné mes premiers petits gâteaux de Noël, je n’avais aucun matériel spécifique et ils n’en étaient pas moins bons!! Je pense que les éléments ci-dessous vous seront utiles (en plus des basics tels qu’un four, un mixeur à main, un rouleau à pâtisserie, des bols et fouets, une balance…):

* Un kitchenaid. Je n’ai acheté le mien que cette année et je me suis toujours débrouillée sans. Bien entendu, depuis que je l’ai, il me simplifie beaucoup les choses et me fait gagner du temps (pendant qu’il pétri votre pâte, vous pouvez faire la vaisselle!)

* Quelques tapis Silpat (j’aime la marque des ustensiles en silicone Demarle). Même s’ils sont un peu chers, pensez que vous n’aurez plus jamais à acheter du papier sulfurisé pour cuire au four. Je trouve aussi que les cookies cuisent plus uniformément et bien sûr sans coller à la plaque! Pourquoi en avoir plusieurs: pendant que votre première fournée est dans le four, vous pouvez continuer à disposer les prochains gâteux sur une seconde plaque. Vous ne retirerez donc pas les premiers gâteaux à la hâte et aurez l’occasion de les faire refroidir sur la plaque quelques minutes avant de les mettre à refroidir sur une grille tout en ayant déjà vôtre seconde fournée dans le four. Notez que si vous n’utilisez pas de silpat, vous aurez éventuellement à ajuster les temps de cuisson de mes recettes.

* Petits bouts de bois pour ajuster l’épaisseur de la pâte au moment de l’abaisser. Je n’ai commencé qu’il y a 2 ans à utiliser ceux-ci mais je pense qu’il s’agit des ustensiles les plus utiles, surtout pour le rapport qualité/prix. Si vous ne deviez acheter qu’une seule chose de cette liste, ce serait celle-ci. Je possède 4 tailles: 1,3, 5 et 10mm. De quoi s’agit-il exactement: petits bouts de bois (comme des règles) avec chacun une épaisseur précise. Comment les utiliser: placer votre pâton entre deux bouts de bois et commencer à étaler. A un certain moment votre rouleau va se heurter au bois et donc la pâte sera étalée de manière uniforme sur toute la surface. Cela vous permet d’avoir tous vos gâteaux de la même taille et d’assurer une cuisson uniforme au four. J’ai acheté les miens en Suisse mais je pense qu’il serait assez facile d’en créer soit même (si vous êtes un peu bricoleur). Autrement, j’ai aussi trouvé ce rouleau en silicone (que je n’ai jamais testé) qui devrait faire la même chose:

* Des emporte pièces. J’adore en acheter et je crois que j’agrandi ma collection tous les ans! Bien entendu le thème pour nous ici étant Noël, on se focalisera surtout sur les anges, les cloches, les lune, les sapin, les flocons… Il est assez facile de s’en procurer sur Internet ou encore dans les marchés de Noël traditionnels. Je les préfère en inox et petits (4cm de dimètre). Pensez à ajuster le temps de cuisson de mes recettes si vous utilisez des emporte pièce de tailles différentes.

* Des boîtes en fer pour les conserver (voir ma note plus bas sur la conservation).

* Des petits sachets transparents pour offrir. Vous n’en aurez pas besoin si vous ne servez ces gateaux qu’au moment du café chez vous. Par contre, si comme moi vous décidez d’en offrir à vos amis et à votre famille, vous en aurez vraiment besoin! Je les achète par 100 dans un magasin spécialiste de l’emballage mais vous pouvez en trouver sur internet assez facilement. Pour finir, trouvez quelques jolies ruban pour fermer vos paquets et de jolies étiquettes (qui peuvent s’imprimer aussi gratuitement sur internet).

ASTUCES

– Le premier jour, commencez par toutes les pâtes qui doivent rester au frais quelques heures. En effet, elles peuvent se conserver jusqu’à une semaine dans le frigo. Vous aurez donc toujours sous la main une pâte. Le plus long sera de former les petits gateaux donc si vous avez déjà la pâte, se sera moins fatiguant.

–  Lorsque vous étalez les pâtes, n’utilisez pas toute la pâte mais qu’un quart ou la moitié (selon la taille de votre boule de pâte). Autrement il sera plus difficile d’obtenir la bonne épaisseur.

– Etaler la pâte entre deux papiers sulfurisés. Cela vous évitera d’avoir à ajouter de la farine pour que la pâte ne colle pas à votre plan de travail. En effet, l’ajout de farine pourrait altérer le gout et la texture de vos biscuits.

– Lorsque vous avez une recette avec des emporte pièce, reutiliser toujours les chutes pour refaire une boule jusqu’à épuisement de la pâte.

– Une fois que vos biscuits sont coupé et disposé sur une plaque, mettez celle-ci au frigo ou mieux au congélateur pour quelques minutes. Cela permet aux bredele de garder leur forme et ne pas fondre de suite dans le four. Avec cette technique, vous pouvez aussi décider de congeler une partie de votre pâte. Une fois les cookies congelés sur la plaque, vous pouvez les mettre dans un sachet en plastique. Lorsque vous aurez envie de quelques biscuits il vous suffira de les sortir un peu avant pour les faire remonter en température avant de les cuire à four chaud (ajuster les temps de cuisson dans ce cas).

– Conserver vos bredala dans des boites en fer, une seule sorte de biscuit par boite. Les taux d’humidité de chaque biscuit étant différent, il y aurait un transfert de l’un à l’autre et certains deviendront trop mou alors que d’autres deviendront trop durs. Dans les boites métalliques, ils peuvent se conserver jusqu’à 2 mois.

– Une fois la recette terminée, inscivez toujours vos propres ajustement à la recette. Les temps de cuisson, épaisseur des biscuits, nombre de bredele par recette… pouvant varié d’une personne à l’autre. Cela vous sera très utile la fois d’après.

– Vous pouvez conserver les blancs et les jaunes d’oeufs au frais pour les utiliser dans d’autres recettes. En effet, certaines recettes nécessite plus de jaune que de blanc et vice verca. Vous ferez moins de gachis en les conservant dans des boites hermetiques au frigo. Les blancs jusqu’à quelques jours, les jaunes je préfère ne pas dépasser la journée. Les blancs peuvent même se congeler.

Voilà, ce sera tout pour aujour’hui! Je posterai très vite les premières recettes… revenez bientôt et n’oubliez pas de me laisser des commentaires pour me donner votre avis et m’aider à avancer, ainsi que les autres patissiers qui lisent ce blog.

A venir…

Spirales au chocolat et à la fleur d’oranger
Butterbredele
Noisettins

Spaghetti vongole / Pâtes aux palourdes

I just love eating this at any italian restaurant. This weekend I decided to buy some at my local market and try to pull this recipe myself. Believe me or not, it is sooooo easy and you won’t need many ingredients. Doesn’t it sound so cool to cook spaghetti alle vongole… let’s fasten our seatbelt and take a trip to Italy…

Spaghetti vongole pates aux palourdes

Ingredients (for 4):

1 to 2kg fresh clams
25cl white wine
2 white onions
2 garlic cloves
1/2 lemon juice
3 tblsp parsley
olive oil
salt, pepper

How to:

Peel and cut finely the onions. Cook them on a slow heat in a frying pan with some olive oil. Towards the end, add the pressed cloves of garlic.

Wash the clams carefully under running water. Verify that they are all closed.

In a large pot, cook the clams with the white wine on high heat with a lid on. They will be cooked in less than 5mn. They are cooked when the shell is open. If some didn’t open at all, throw them away.

In the meantime, cook your pasta al dente.

Put the clams aside but keep the cooking juice. Filter with a clean cloth and add in the pan with the onions, season with salt and pepper. Reduce the juice more than half.

In the pan that you used to cook the clams, put the drained pasta, the sauce and the clams (with or without the shell). Mix well and add the cut parsley.

Enjoy!!

PS: some add cherry tomatoes that you would have cooked in the juice.

***********************************

Spaghetti vongole pates aux palourdes

Ingrédients: 

1 à 2kg de palourdes fraiches
25cl de vin blanc
2 oignons blancs
2 gousse d’ail
le jus d’1/2 citron
3 cs de persil
huile d’olive
sel, poivre

Recette:

Bien nettoyer les palourdes sous l’eau courante. Vérifier si elles sont toutes fermées.

Peler et couper les oignions  en petits dés. Les faire revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive. Vers la fin de la cuisson, rajouter l’ail pressé.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes al dente.

Cuire les palourdes dans une grande casserole avec le vin blanc sur feu vif. Les coquillages s’ouvriront en moins de 5mn. Jeter les palourdes qui sont restées fermées. Mettre de côtés les autres. Filtrer le jus et l’ajouter aux oignons. Saler, poivrer et faire réduire de moitié.

Dans la casserole qui a servie à la cuisson des coquillages, mettre les pâtes, un peu d’eau de cuisson, le jus réduit et le persil haché. Bien mélanger et servir immédiatement.

Vous pouvez garder les coquillages entiers dans l’assiette ou servir les palourdes sans leur coque.

Certains ajoute des tomates cerises, cuites dans le jus.

Bon appétit!

Zucchini blossom tempura / Beignets de fleurs de courgette

Spring is here and in the South of France we see these little fresh local zucchini with their beautiful blossom sold on the market. It is too pretty to resist buying some… this recipe is a classic here in Nice, served for cocktail or as a starter with a salad.

fleurs de courgette zucchini blossom

Ingredients (for 4 to 8):

8 zucchini blossom
85g flour
1 egg
a pinch of baking powder
1 cup of (soya) milk
parsley
olive oil
salt, pepper

How to: 

Mix well the flour, egg, (soya) milk, a drop of olive oil and the pinch of baking powder. Leave aside for 15mn.

Add the parsley, some salt and pepper. Mix well.

Heat olive oil in a frying pan (it has to be deep enough to be able to fry the tempura).

Dip the flower blossom in the tempura dough when the oil is very hot and fry for less than 5mn on both sides.

When you take them out of the frying pan, leave them on a paper towel to remove the excess of oil.

******************************

fleurs de courgette zucchini blossom

Ingrédients (pour 4 à 8):

8 fleurs de courgette
85g de farine
1 oeuf
1 pincée de levure
1 verre de lait (de soja)
persil
huile d’olive
sel, poivre

Recette:

Mélanger la farine, l’oeuf, le lait (de soja), une cuillère à café d’huile d’olive et une pincée de levure. Laisser reposer 15mn.

Ajouter le persil, assaisonner de sel et de poivre. Bien mélanger.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande casserole (il faut qu’il y ait suffisamment d’huile pour pouvoir y tremper les beignets).

Faire frire les beignets une fois que l’huile est bien chaude. Penser à les tourner pour les cuire des 2 côtés. Chaque beignet devrait être cuit en moins de 5mn.

Les sortir et les mettre dans une assiette avec du papier absorbant pour retirer l’excès d’huile.

Servir en apéritif ou en entrée avec une salade.